bandeau imageDRDJSCS des Pays de la Loire

DRDJSCS des Pays de la Loire

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>FORMATIONS CERTIFICATION >Métiers du social >Educateur technique spécialisé

Educateur technique spécialisé

Article Métiers du social 29/11/2014

Les fonctions

L’éducateur technique spécialisé est à la fois éducateur et spécialiste d’une technique professionnelle qu’il transmet aux personnes dont il a la charge. Il est ainsi spécialiste de l’adaptation ou de la réadaptation professionnelle des handicapés jeunes ou adultes, d’une façon générale des personnes qui rencontrent de grandes difficultés d’insertion professionnelle. Son action vise à favoriser l’autonomie, la réinsertion ou l’intégration dans le monde du travail.

Les aptitudes

Etre prêt à travailler en équipe, bien posséder un métier de base, être à l’aise dans une démarche pragmatique, souhaiter transmettre des savoirs et des savoir-faire sont autant d’éléments qui permettent d’être bien dans ce métier.

Les conditions d’admission

La formation est ouverte aux candidats remplissant l’une des conditions suivantes :

- justifier d’un diplôme national au moins de niveau IV des formations sociales visées à l’article L. 451-1 du code de l’action sociale et des familles ou des formations des professionnels mentionnés aux titres Ier à VII du livre IV du code de la santé publique ;

- posséder la qualité de moniteur d’atelier ou d’éducateur technique et avoir effectivement suivi une formation spécifique d’au moins 320 heures attestée par un établissement préparant au diplôme d’Etat d’éducateur technique spécialisé ou au certificat d’aptitude aux fonctions d’éducateur technique spécialisé ;

- être titulaire d’un des titres ci-dessous et pouvoir attester de deux années d’expérience professionnelle dans le domaine professionnel du diplôme :
• baccalauréat professionnel
• baccalauréat de technicien (y compris les baccalauréats et brevets de l’enseignement agricole), diplôme universitaire de technologie, brevet de technicien supérieur, brevet d’enseignement industriel
• diplôme de l’enseignement technologique homologué au moins au niveau IV de la nomenclature interministérielle

- être titulaire d’un des titres ci-après, et pouvoir attester de trois années d’expérience professionnelle dans le domaine professionnel du diplôme :
• diplôme de l’enseignement technologique homologué au niveau V de la nomenclature interministérielle ;
• brevet d’études professionnelles ;
• certificat d’aptitude professionnelle ;
• attestation de capacité professionnelle délivrée par l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) en vue de l’admission aux stages de formation des moniteurs professionnels ;
• certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique.

Et dans tous les cas passer avec succès les épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation (voir liste des centres de formation)

La durée et contenu des études

La formation se déroule sur 3 ans.

Elle comprend :

- un enseignement théorique de 1200 heures réparties dans 7 unités de formation :
• pédagogie générale et relations humaines 160 h
• approche des handicaps et des inadaptations 160 h
• éducation technique, pédagogie adaptée et formation professionnelle 240 h
• vie collective, partenariat 120 h
• organisation de l’atelier ou du lieu de travail et gestion de la production 160 h
• droit, économie et société 160 h
• approfondissement 120 h
• 80 h non affectées

- 15 mois de stage
Modalités particulières
Les titulaires de certains diplômes en travail social bénéficient de dispenses ou d’allègement de formation. Les éducateurs spécialisés sont de plus dispensés de l’épreuve de certification n°1.

Des allègements de formation sont également possibles pour les titulaires d’autres diplômes ou certificats mais les épreuves de certification sont toutes obligatoires.

- 2/3 de la durée de la formation pour les candidats titulaires :
• d’une licence ou d’un titre admis en équivalence par l’enseignement supérieur, d’un titre supérieur ou d’un diplôme de niveau I ou II dans la nomenclature de l’enseignement technologique ;
• du diplôme d’instituteur crée par le décret n° 78-873 du 22 août 1978 modifié ;
• du diplôme d’études supérieures d’instituteur créé par le décret n° 86-487 du 14 mars 1986 ;
• du certificat de cadre infirmier de secteur psychiatrique,
• du certificat d’aptitude à l’éducation des enfants et adolescents déficients ou inadaptés créé par le décret n° 63-713 du 12 juillet 1963 ;
• du certificat d’aptitude aux actions pédagogiques spécialisées d’adaptation et d’intégration scolaires créé par le décret n° 87-415 du 15 juin 1987 ;
• d’une attestation de réussite à la formation dispensée par le centre national de formation et d’études (CNFE) de la protection judiciaire de la jeunesse ;
• ayant suivi une formation complète d’éducateur technique spécialisé sans avoir pu se présenter trois fois dans les délais impartis aux épreuves du diplôme.

- 1/3 de la durée de la formation pour les candidats titulaires :
• d’un diplôme de l’enseignement technologique sanctionnant au moins 2 années d’étude après le baccalauréat ;
• du diplôme d’Etat d’infirmier psychiatrique

Le diplôme

Le diplôme d’Etat d’éducateur technique spécialisé est délivré par le recteur d’académie au nom du ministère de l’éducation nationale à l’issue de l’examen final qui comprend 3 épreuves en centre d’examen :

- une étude psychopédagogique écrite d’un dossier relatif à une situation concrète en relation avec les fonctions de l’éducateur technique spécialisé (les éducateurs spécialisés en sont dispensés)
- le développement d’une question professionnelle située dans son contexte institutionnel, social et économique : réalisation et soutenance d’un mémoire
- un entretien avec le jury à partir du dossier de scolarité

L’exercice professionnel

Les quelques 5 000 éducateurs techniques spécialisés exercent leur profession dans tous les lieux où sont accueillis des jeunes ou des adultes handicapés ou inadaptés : centre d’aide par le travail, ateliers protégés, centres de rééducation, hôpitaux et de plus en plus entreprises d’insertion, centres d’adaptation à la vie active.

Majoritairement les éducateurs techniques spécialisés travaillent dans les associations.

La carrière

Les salaires et la carrière sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.

Après quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur technique spécialisé peut assurer la responsabilité d’un service ou diriger un établissement.

Les éducateurs techniques spécialisés peuvent poursuivre une formation supérieure :

- Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale (DEIS)
- Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social (CAFDES)
- Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)

LE CENTRE DE FORMATION D’EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE

Maine et Loire

ARIFTS Site Angevin
10 rue Darwin
49045 ANGERS cedex 01
Tél : 02.41.48.20.22
Courriel : accueilnord@arifts.fr ou accueilsud@arifts.fr
Site internet : http://www.arifts.fr