bandeau imageDRDJSCS des Pays de la Loire

DRDJSCS des Pays de la Loire

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>FORMATIONS CERTIFICATION >Métiers du social >Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale (DEIS)

Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale (DEIS)

Article Métiers du social 21/10/2016

Le DEIS remplace le diplôme supérieur en travail social (DSTS)

Les fonctions

Le diplôme d’Etat d’ingénierie sociale atteste des compétences nécessaires pour exercer des fonctions d’expertise, de conseil, de conception, de développement et d’évaluation appliquées aux domaines des politiques sociales et de l’intervention sociale.
Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux politiques sociales et à l’action sociale et médico-sociale, les exigences d’adaptation et de qualité des réponses à apporter aux besoins des usagers, la prise en compte du contexte européen impliquent pour les organisations des besoins de compétences accrus, sur des profils de cadres managers et de cadres développeurs. Le métissage des compétences existe entre ces deux profils. Ainsi, si les titulaires du diplôme d’Etat d’ingénierie sociale ancrent principalement leurs compétences dans les registres du cadre développeur, ils sont aussi compétents dans le domaine de la mobilisation des ressources humaines.
Ils sont tout d’abord des experts des politiques sociales, de l’action sociale et médico-sociale. Ils sont donc en mesure d’exploiter les références professionnelles et les connaissances pluridisciplinaires acquises, de tenir compte des différentes politiques publiques pour analyser des questions sociales, d’interroger les politiques et les actions, de proposer et conduire des programmes ou des projets complexes. Ces compétences sont également transférables dans le champ de la formation.

Leurs compétences les appellent à occuper des fonctions dont l’agencement dépend des organisations qui les emploient mais qui s’articulent autour de :

• l’expertise et du conseil
• la conception et le développement
• l’évaluation

Ce diplôme vise à répondre à la fois au perfectionnement de ceux dont la fonction d’encadrement nécessite aujourd’hui de solides compétences analytiques et méthodologiques pour concevoir l’action et l’organiser et aux besoins de qualification de ceux qui postulent à des responsabilités engageant l’orientation et la décision, relatives à leur mission, dans une perspective de développement.

Il remplace le diplôme supérieur en travail social (DSTS)

Les conditions d’admission

La formation est ouverte aux candidats remplissant l’une des conditions suivantes :

• être titulaire d’un diplôme au moins de niveau II, délivré par l’Etat et visé à l’article L451-1 du code de l’action sociale et des familles ;

• être titulaire d’un diplôme national ou diplôme d’Etat ou diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à cinq ans d’études supérieures ou d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au niveau I ;

• être titulaire d’un diplôme au moins de niveau III, délivré par l’Etat et visé à l’article L451-1 du code de l’action sociale et des familles et justifier de trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale ;

• être titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’Etat, homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins égal au niveau III et justifier de cinq ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale ;

• être titulaire d’un diplôme national ou diplôme d’Etat ou diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à trois ans d’études supérieures ou d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins égal au niveau II et justifier de trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale ;

• appartenir au corps des directeurs des services de la protection judiciaire de la jeunesse, ou au corps des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse, ou au corps des directeurs, des chefs de service ou des conseillers d’insertion et de probation de l’administration pénitentiaire et justifier de trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention sociale.

Les candidats titulaires d’un diplôme délivré à l’étranger fournissent une attestation portant sur le niveau du diplôme dans le pays où il a été délivré.

L’admission se fait après un entretien fondé :
- sur l’analyse par le candidat d’un texte d’actualité en relation avec les domaines de compétence du diplôme
- sur le texte de présentation personnalisé du parcours professionnel.

Cet entretien d’admission doit permettre d’apprécier les capacités d’analyse, de synthèse et d’expression ainsi que la correspondance du projet du candidat et de ses centres d’intérêt principaux avec les objectifs de la formation. (voir liste des centres de formation)

La durée et le contenu des études

La formation est dispensée sur une amplitude maximum de 6 semestres.
Elle comprend :

un enseignement théorique de 700 h se décomposant en 3 domaines de formation

- DF 1 production de connaissances : 300 heures
- DF 2 conception et conduite d’action : 250 heures
- DF 3 communication et ressources humaines : 150 heures

un enseignement pratique de 175 h consistant en une étude de terrain qui donne lieu à la production d’un rapport et qui est référée au domaine de formation conception et conduite d’action.

Modalités particulières

Des dispenses de formation sont accordées aux titulaires
• du certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrant et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS) : DF 3
• du diplôme supérieur en travail social (DSTS) : DF 1 et DF 3
• du certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social (CAFDES) : DF 3
Ils peuvent en outre bénéficier d’allègements de formation.

Le diplôme

Le candidat doit avoir satisfait à 3 épreuves :
• 2 épreuves organisées en cours de formation par l’établissement de formation
- un rapport collectif avec soutenance orale de 25 minutes
- un écrit relatif à l’une des compétences du domaine communication et ressources humaines
• 1 épreuve en centre d’examen organisée par la DRJSCS : soutenance de mémoire de recherche à dimension professionnelle, d’une durée de 50 minutes.

Le diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale est délivré conjointement par le préfet de région au nom du ministre chargé des affaires sociales et par le recteur.

Le diplôme est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE)

Dans la région, la formation au DEIS sera couplée avec celle du master professionnel mention gestion et administrations publiques, spécialité ingénierie et gestion des interventions sociales (IGIS) parcours conseil en développement de l’intervention sociale, de l’université de Nantes, université permanente – sciences humaines et sociales.

LE CENTRE DE FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D’ETAT D’INGENIERIE SOCIALE

Loire-Atlantique

UNIVERSITE DE NANTES

Pôle Formation Continue Lettres - SHS
2 bis boulevard Léon bureau
44200 NANTES
Mme Sabine DRUBAY
Tél. : 02.72.64.88.41
Courriel : m.igism@univ-nantes.fr