bandeau imageDRDJSCS des Pays de la Loire

DRDJSCS des Pays de la Loire

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Accompagnement des populations vulnérables >Hébergement et logement >en cours de création : Référentiel dans le secteur AHI

en cours de création : Référentiel dans le secteur AHI

Article Hébergement et logement 20/03/2017

Le 10 novembre 2009, Benoist APPARU, secrétaire d’Etat chargé du logement et de l’urbanisme, a présenté la stratégie nationale de prise en charge des personnes sans-abri ou mal logées.
Issue d’une large concertation avec le secteur associatif, la stratégie nationale s’articule autour de deux principes directeurs :

- la mise en place d’un service public de l’hébergement et de l’accès au logement

- la priorité accordée à l’accès à un logement autonome et pérenne, y compris pour les personnes les plus vulnérables (le "logement d’abord")

A l’image d’autres partenaires européens comme la Grande-Bretagne, la Finlande ou le Danemark, qui ont obtenu des résultats significatifs dans ce dommaine, la France s’est ainsi dotée d’une stratégie d’ensemble, avec des objectifs clairs, suivis et évalués dans la durée grâce à des indicateurs précis.

Objectifs de la stratégie nationale :

• Réduire significativement le nombre de personnes à la rue.

• Replacer les personnes au cœur du dispositif, de façon à mieux prendre en compte leurs besoins dans une logique globale d’accès aux droits fondamentaux (logement, santé, emploi...) et à leur apporter la solution la plus adapté, en privilégiant chaque fois que possible celle du logement.

• Renforcer le pilotage du dispositif, en rénovant les rapports entre l’Etat et les opérateurs.

• Optimiser et rationnaliser les moyens.

Mesures clefs

• La programmation pluriannuelle au niveau départemental à travers les plans départementaux d’accueil, d’hébergement et d’insertion.

• Un service intégré de l’accueil et de l’orientation (SIAO) dans chaque département.

• Un référentiel national prestations/coûts.

• Un référent personnel pour les personnes prises en charge.

• La mobilisation de 2 000 jeunes en service civique dans les structures d’hébergement et de veille sociale.

• Le developpement de l’intermédiation locative (programme Solibail), en particulier pour la prévention des expulsions locatives.

• Des mesures d’accompagnement vers et dans le logement.

• Le programme "un chez-soi d’abord" visant à expérimenter l’accès au logement des personnes sans abri souffrant de troubles psychiques sévères.