bandeau imageDRDJSCS des Pays de la Loire

DRDJSCS des Pays de la Loire

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Sport de haut niveau >Présentation du sport de haut niveau

Présentation du sport de haut niveau

Article Sport de haut niveau 21/01/2016

Le sport de haut niveau : un dispositif national

Le sport de haut niveau représente l’excellence sportive. Il est reconnu par différents textes législatifs et réglementaires et par la charte du sport de haut niveau qui consacrent l’exemplarité du sportif de haut niveau. [->http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/sport-performance/Sport-de-haut-niveau/article/Le-cadre-legal-et-reglementaire

]

Le sport de haut niveau repose sur ces critères :

- la reconnaissance du caractère de haut niveau des disciplines sportives ;
- les compétitions de références ;
- la liste des sportifs de haut niveau ;
- les Parcours de l’Excellence Sportive.

La Commission Nationale du Sport de Haut Niveau (CNSHN) est l’instance de concertation institutionnelle où se prennent toutes les grandes orientations en matière de sport de haut niveau. La CNSHN :

• définit les orientations de la politique nationale du sport de haut niveau ;
• reconnaît le caractère de haut niveau des disciplines sportives ;
• émet un avis sur le nombre de sportifs susceptibles d’être inscrits sur la liste de sportifs de haut niveau ;
• émet un avis sur la validation des filières d’accès au sport de haut niveau ;
• définit les critères de sélection des sportifs aux compétitions organisées sous la responsabilité du Comité International Olympique (CIO) ;
• etc.

La reconnaissance du caractère de haut niveau des disciplines sportives

Toutes les disciplines sportives inscrites au programme des Jeux Olympiques et paralympiques sont automatiquement reconnues de haut niveau. S’ajoutent à ces disciplines celles pour lesquelles la commission nationale du sport de haut niveau a reconnu le caractère de haut niveau sur demande de la fédération. Parmi les critères institutionnels et organisationnels à remplir, l’adhésion de la fédération au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) est obligatoire.

Les compétitions de référence

Ce sont les compétitions officielles figurant au calendrier des fédérations sportives internationales et conduisant à l’établissement d’un classement mondial de référence. Il s’agit :

• des Jeux Olympiques ;
• des championnats du Monde ;
• des championnats d’Europe.

Les listes des sportifs de haut niveau

Trois listes de sportifs arrêtés par le ministère chargé des sports ont été instituées par le décret du 29 avril 2002 relatif au sport de haut niveau :

la liste des sportifs de haut niveau (Elite, Senior, Jeune et reconversion) ;
la liste des Espoirs ;
la liste des partenaires d’entraînement.

Les sportifs de haut niveau peuvent bénéficier de droits prévus dans la loi n°84-610 du 16 juillet 1984 modifiée (loi cadre du sport en France, relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).
Ainsi, ils peuvent, dans le cadre d’une concertation entre l’Etat ou ses services déconcentrés, la Direction Technique Nationale (DTN) de la fédération concernée et des employeurs, se voir octroyer une Convention d’Insertion Professionnelle (CIP), qui leur permettra, tout en s’insérant dans la vie professionnelle de continuer à se préparer pour les échéances sportives internationales. Ils peuvent également être, dans les mêmes conditions que précédemment, titulaire d’une bourse de formation exceptionnelle.

Informations sur la rubrique « Aides aux sportifs de haut niveau »

Les Parcours de l’Excellence Sportive

Les places de podium obtenues dans les compétitions sportives internationales de haut niveau résultent d’une préparation longue et très élaborée.
Le travail d’évaluation, de détection, de préparation et d’entraînement des sportifs de haut niveau nécessite une organisation propre à chaque discipline sportive, rigoureuse et programmée : les Parcours de l’Excellence Sportive (PES).

Les PES remplacent depuis 2009 les filières d’accès au haut niveau, ils sont bâtis discipline par discipline. Ils présentent les différentes modalités d’accès au sport de haut niveau, le fonctionnement des structures qui le composent, et le rôle de chacun de ses acteurs. Ceux-ci tiennent compte des besoins du sportif depuis le moment où il est repéré comme « sportif à fort potentiel » jusqu’à l’aboutissement de sa carrière internationale et de son insertion professionnelle.

Procédure pour chaque fédération ayant une(des) discipline(s) reconnue(s) de haut niveau :
Le DTN élabore le PES qui est soumis à l’approbation des instances fédérales.
Le PES validé pour 4 ans, est inclut dans le projet fédéral qui lui est validé pour 8 ans.
Les PES sont validés par le Ministère des Sports après avis de la CNSHN.
Détails des structures des PES en région.

Les différentes structures possibles :
- Pôles France et Espoir
- groupes privés
- clubs
- centres de formation des clubs professionnels
- cellules familiales

Les structures sont de différents niveaux :
- accès à la pratique compétitive
- accès au sport de haut niveau
- accès aux finales et aux podiums des compétitions internationales de référence

Le cahier des charges : chaque structure aura son propre cahier des charges, mais certains éléments communs doivent obligatoirement figurer :
- la poursuite du double projet
- la suivi médical et psychologique
- la protection des mineurs

Les Pôles

Les Pôles permettent l’accueil et la réalisation du double projet des meilleurs sportifs de leur catégorie d’âge. Chaque année une enquête concernant l’application du cahier des charges des structures est menée par les services déconcentrés de l’Etat et par les fédérations. Cette procédure intitulée : "la labellisation" classe les Pôles en 2 catégories :
- Pôles Espoirs : structures regroupant principalement des sportifs des collectifs espoirs et répondant au cahier des charges du niveau correspondant.
- Pôles France et France Jeunes : structures regroupant principalement des sportifs des collectifs Équipe de France ou France Jeunes et répondant au cahier des charges des niveaux correspondants.

Les Pôles sont particulièrement performants dans 3 secteurs clés :
1. la préparation sportive
2. la formation scolaire
3. le suivi personnalisé

Le sport de haut niveau dans les Pays de la Loire

Au 1er novembre 2013, il y avait dans la région 616 sportifs inscrits sur les listes ministérielles, dont :
- 281 sont inscrits sur les listes de haut niveau (29 Elite, 79 Senior, 157 Jeune et 4 Reconversion).
- 339 sont inscrits sur les listes Espoirs.

A la rentrée 2014, la région des Pays de la Loire a accueilli 6 Pôles France, 5 Pôles France Jeune, 19 Pôles Espoirs et 3 structures associées labellisés - soit 33 structures labellisés - par le Ministère des Sports.

A noter que 12 de ces Pôles sont accueillis au CREPS des Pays de la Loire à Nantes, pour un effectif de 75 sportifs hébergés . Le CREPS des Pays de la Loire, très récent, souhaite s’étendre et renforcer son action, notamment auprès des structures et des sportifs de haut niveau (Projet de futur grand CREPS).

Les structures de la région sont tous intégrés dans les PES 2014-2017 des fédérations.

Également intégrés aux PES des fédérations, les centres de formation des clubs professionnels : 11 agréés Jeunesse et Sport . On observe une progression du niveau de jeu des clubs professionnels de la région.

Accès à la pratique compétitive

Même si parfois elles sont inclues les PES des fédérations, les Section Sportives Scolaires relèvent des stratégies des Ligues sportives et des chefs d’établissements pour l’accession à la pratique compétitive. Ce dispositif s’organise sous l’égide du Rectorat de l’Académie à partir d’une dynamique partenariale à laquelle contribue notamment la DRJSCS.
Il existe aussi des Sections Sportives Universitaires et des Sections Sportives Agricoles.

Informations sur les SSS, liste et contacts : lien vers le site de l’Académie de Nantes

Vos contacts à la DRJSCS des Pays de la Loire

Accompagnement et suivi des structures des PES des fédérations, du réseau SHN :
Philippe RENAUD, correspondant régional du sport de haut niveau
tél : 02 40 12 87 59
philippe.renaud@@drjscs.gouv.fr

Accompagnement et suivi des sportifs de haut niveau :
Philippe RENAUD, conseiller sport chargé du suivi des sportifs de haut niveau
tél : 02 40 12 87 59
philippe.renaud@drjscs.gouv.fr

Attestations des sportifs sur listes ministérielles espoirs ou haut niveau :
Madeleine RICA, secrétaire chargée du sport de haut niveau
tél : 02 40 12 87 56
madeleine.rica@drjscs.gouv.fr

D’autres agents interviennent également, pour une partie de leurs missions, sur le sport haut niveau, il s’agit des conseillers techniques sportifs..
Ces cadres d’Etat sont placés auprès du mouvement sportif (le plus souvent auprès d’une Ligue). Hommes et femmes de terrain, ils assurent notamment des missions de détection des futurs talents ou de coordonnateur de Pôle.

()

Portfolio

Guillaume RAINEAU
Guillaume RAINEAU