DRDJSCS des Pays de la Loire

DRDJSCS des Pays de la Loire

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>FORMATIONS CERTIFICATION >Métiers du social >Accompagnant éducatif et social

Accompagnant éducatif et social

Article FORMATIONS CERTIFICATION 20/03/2017

Le diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DE AES) n’est pas une simple compilation des diplômes existants d’aide médico-psychologique ou d’auxiliaire de vie sociale auxquels il est amené à se substituer. Il a été pensé en profondeur pour, à la fois, tenir compte des évolutions législatives du secteur social et médico-social et répondre au niveau de responsabilité demandé dans l’intervention de proximité en direction des personnes les plus fragiles. Il intègre de plein droit les dimensions éducatives, sociales et médico-sociales, quel que soit le champ d’intervention : domicile, structure et inclusion scolaire.
Dès lors, le diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social constitue un diplôme unique de niveau V.
En conséquence, les établissements de formation souhaitant dispenser la formation au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social doivent être en mesure de proposer la formation au diplôme dans ses trois dimensions : « Accompagnement de la vie à domicile », « Accompagnement de la vie en structure collective » et « Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire », soit directement, soit dans le cadre d’un partenariat formalisé avec d’autres établissements de formation.

Son organisation est régie par les textes ci-dessous. Les établissements de formation actuellement enregistrés figurent à la suite.

REGLEMENTATION DU DIPLOME D’ETAT D’ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL (D.E. A.E.S.)

Décret n° 2016-74 du 29 janvier 2016 relatif au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social et modifiant le code de l’action sociale et des familles (partie réglementaire) : lire le décret, cliquer ici

Publics concernés : personnes physiques souhaitant préparer un diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social.
Objet : création d’un diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : ce décret crée un diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social, en remplacement du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale et du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique. Ce décret fixe les modalités d’organisation de la formation et de délivrance du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social. Il prévoit une période transitoire pendant laquelle les personnes engagées dans un cycle de formation ou de validation des acquis de l’expérience relevant des précédentes dispositions applicables pour l’obtention d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou d’aide médico-psychologique peuvent poursuivre leur formation.
Références : les dispositions du code de l’action sociale et des familles modifiées par le présent décret peuvent être consultées, dans leur rédaction résultant de cette modification, sur Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

Arrêté du 29 janvier 2016 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social  :lire, cliquer ici

Les spécialités

Accompagnement de la vie à domicile

L’accompagnant éducatif et social contribue à la qualité de vie de la personne, au développement ou au maintien de ses capacités à vivre à son domicile. Il intervient auprès de personnes âgées, handicapées, ou auprès de familles. Il veille au respect de leurs droits et libertés et de leurs choix de vie dans leur espace privé.
Les principaux lieux ou modalités d’intervention : domicile de la personne accompagnée, particulier employeur, appartements thérapeutiques, centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), foyers logement, maisons d’accueil rurale pour personnes âgées (MARPA), services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), services d’aide à la personne (SAP), services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS), services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH), services polyvalents de soins et d’aide à domicile (SPASAD), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…

Accompagnement de la vie en structure collective

Dans le cadre d’un projet institutionnel, l’accompagnant éducatif et social contribue par son action au soutien des relations interpersonnelles et à la qualité de vie de la personne dans son lieu de vie. Au sein d’un collectif, il veille au respect de ses droits et libertés et de ses choix de vie au quotidien.
Les principaux lieux d’intervention : établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), unités de soins longue durée (USLD), foyers logement, maison d’accueil rurale pour personnes âgées), (MARPA) pour adultes handicapes vieillissants (MARPAHVIE), maisons d’accueil spécialisées (MAS), foyers d’accueil médicalisés (FAM), foyers de vie, foyer occupationnel, établissements et services d’aide par le travail (ESAT), foyers d’hébergement, maisons d’enfants à caractère social (MECS), instituts médico-éducatifs (IME), institut d’éducation motrice (IEM), instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), les maisons relais, appartements thérapeutiques, établissements publics de santé mentale, accueil de jour…

Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire

Dans le cadre d’un projet personnalisé fixé par le plan personnalisé de compensation, la mission de l’accompagnant éducatif et social consiste à faciliter, favoriser et participer à l’autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les activités d’apprentissage, et les activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs. Il inscrit obligatoirement son intervention en complémentarité, en interaction et en synergie avec les professionnels en charge de la mise en œuvre du projet personnalisé du jeune et la famille.
Les principaux lieux d’intervention : structures d’accueil de la petite enfance, établissements d’enseignement et de formation, lieux de stages, d’apprentissage, d’alternance, ou d’emploi, lieux d’activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs, établissements et services médico-sociaux, lieux de formation professionnelle.