DRDJSCS des Pays de La Loire

DRDJSCS des Pays de La Loire

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Accompagnement des populations vulnérables >Hébergement et logement >Jeunes 18-25 ans, en situation d’exclusion ayant eu un accompagnement/un parcours en protection de l’enfance (ASE/PJJ)

Jeunes 18-25 ans, en situation d’exclusion ayant eu un accompagnement/un parcours en protection de l’enfance (ASE/PJJ)

Article COHESION SOCIALE 20/05/2019

L’accueil, l’hébergement et l’insertion des personnes sans abri ou en grandes difficultés sociales, sont au coeur des priorités de l’Etat définies dans la cadre de la politique nationale du logement d’abord.

En lien avec les directions départementales de la cohésion sociale (DDCS) et en concertation avec les associations et les collectivités locales, la direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) a pour mission de permettre l’accès rapide au logement tout en garantissant une réponse aux situations d’urgence qui soit la plus adaptée aux situations.

La DRDJSCS s’appuie sur une observation fine des besoins en matière d’hébergement et de logement adapté grâce au système d’information des services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO).

Des enquêtes sont lancées de manière spécifique sur certains dispositifs dans le but de mieux connaître les publics accueillis et leurs parcours individuels, notamment en matière de logement afin de construire avec les opérateurs des réponses adaptées aux problématiques identifiées.
Les diagnostics territoriaux du sans-abrisme au mal-logement ont mis en évidence des parcours parfois chaotiques pour certains jeunes, après leur sortie de l’aide sociale à l’enfance.

Les outils existants ne permettent pas d’obtenir des informations exhaustives et suffisantes sur ces jeunes de 18 à 25 ans en situation d’exclusion et ayant connu un parcours en protection de l’enfance.

C’est pourquoi, en complément des analyses que peuvent faire remonter les professionnels de terrain dans les instances départementales ou régionales, il est apparu opportun de recueillir la parole des jeunes eux-mêmes.

C’est tout le sens du travail conduit par l’URIOPSS en concertation avec les acteurs régionaux.

Je suis certain que les constats et préconisations de cette étude seront particulièrement utiles au groupe de travail sur les sortants de l’aide sociale à l’enfance mis en place dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

Rapport CLIQUEZ ICI-